- Racing

JEAN FREDERIC CHAPUIS TAKES THE SILVER

JEAN FREDERIC CHAPUIS TAKES THE SILVER

Malgré une phase d’entraînement estival perturbée par des ennuis physiques (douleurs au genou), Jean-Frédéric Chapuis n’a pas manqué le rendez-vous des Championnats du monde. A Kreischberg, le Français est devenu vice-champion du monde de skicross.

Champion du monde en 2013, champion olympique en 2014, Jean-Frédéric Chapuis a encore ajouté l’argent des Mondiaux 2015 à son magnifique palmarès. Le Français a terminé deuxième de la grande finale à Kreischberg, derrière le Slovène Filip Flisar et devant le Suédois Victor Oehling Nordberg, longtemps leader de la finale. Mais en grand perfectionniste, le skieur de Val Thorens n’a pas caché une pointe de frustration. « J’y allais pour gagner, je suis deuxième… J’ai attaqué, ça a souri à Filip Flisar qui était troisième », a dit Jean-Frédéric Chapuis au magasine Ski Chrono. « Je suis toute de même content de ma course compte tenu de tous les petits pépins que j’ai connus cet été. J’aurais alors volontiers signé pour une médaille d’argent. On fera mieux la prochaine fois. » 

Jonas Devouassoux (6e) : « Ca fait deux jours que je suis un peu malade. J’ai une sinusite. Depuis la qualif’, les watts retombaient peu à peu. Puis l’interruption de la course m’a sorti peu à peu de la course. On aimerait bien bousculer la hiérarchie, mais les meilleurs étaient encore devant aujourd’hui. Jean-Fred était quasiment imbattable ou du moins intouchable. »

Arnaud Bovolenta (10e) : "Je fais une erreur de débutant. J'avais raté mon départ puis j'étais revenu fort. C'est frustrant."

- Racing

LARA GUT REINE DE ST MORITZ

Heroe(s) in this news Lara GUT

LARA GUT REINE DE ST MORITZ

Grâce à des courbes dont elle a le secret, Lara Gut a remporté la descente de St Moritz devant Anna Fenninger et Edit Miklos. Sacrée devant son public, la Suissesse a fêté son premier succès descente de la saison et la douzième victoire de sa carrière.

- Lara , quel est ton secret pour gagner autant de temps sur la deuxième partie de cette descente ?

En fait j’ai vu ça pendant l’entraînement. C’est toujours un peu le problème , quand on a ce genre de piste, quand ça tourne beaucoup , nous cherchons pour plus en ligne , plus de mètres . Mais à la fin, le but est d’arriver en bas le plus rapidement possible. Alors j’ai essayé de serrer mes virages et de tailler les courbes. Et aujourd'hui, j’ai vraiment réussi à être dans la bonne rythme, depuis la première porte, j’étais toujours dans le bon timing.

- Tu as signé ton premier podium et ta première victoire en 2008 à St –Moritz alors tout le monde parlait de ta relation particulière à St Moritz . Mais en fait ça n’a pas été aussi simple pour toi de retrouver le podium ici ...

Quand j’arrivais ici, les gens avaient l'habitude de me dire que c’était la piste parfaite pour moi , comme si c’était facile de gagner ici . Mais en fait je n’ai plus réussi à atteindre le podium avant aujourd'hui . Je suis heureuse d'être à nouveau rapide à St Moritz et heureuse que nous soyons trois Suissesses dans le top sept .

- C’est une bonne source d'inspiration pour le super- G de dimanche ?

Aujourd'hui je me suis amusée, j’ai fait ce que je voulais sur la piste et je sais maintenant que c’est exactement ce que je dois faire demain.  Il faudra serrer mes virages et ne pas trop penser. Les compteurs sont remis à zéro et je vais essayer de faire de mon mieux!

- Racing

DOMINIQUE GISIN BLESSEE AU GENOU

Heroe(s) in this news Dominique GISIN

DOMINIQUE GISIN BLESSEE AU GENOU

Victime d’une terrible chute lors du super-G de Cortina d’Ampezzo, lundi, la championne olympique de descente Dominique Gisin pourrait manquer les Mondiaux de Beaver Creek (du 2 au 15 février).

Ressentant des douleurs au genou droit après sa violente chute à Cortina, Dominique Gisin a été examinée à Zurich lundi soir. La Suissesse souffre d'une fracture de la tête du tibia sans déplacement au genou droit. «Une telle blessure demande en règle générale un temps de récupération allant de 6 à 8 semaines», a communiqué Swiss Ski, la Fédération suisse.

Mardi, Dominique Gisin a à nouveau  passé des examens  auprès de son médecin-conseil Lukas Weisskopf, qui ont confirmé le premier diagnostic. Une opération n’est heureusement pas nécessaire. La championne olympique de descente ne veut pas encore totalement renoncer aux Championnats du monde.  «Je vais voir au jour le jour. Le plus important pour moi pour le moment est de me rétablir le plus vite possible», a-t-elle dit.

Lange souhaite à Dominique Gisin un prompt rétablissement.

- Racing

ELENA FANCHINI TRIOMPHE A DOMICILE

Heroe(s) in this news Elena FANCHINI  Viktoria REBENSBURG  Laurenne ROSS

ELENA FANCHINI TRIOMPHE A DOMICILE

Après des années minées par les blessures, Elena Fanchini finalement fêté à Cortina d'Ampezzo sa deuxième victoire en Coupe du Monde. L’Italienne a devancé Larisa Yurkiw et Viktoria Rebensburg .

Les mauvaises conditions météorologiques ont forcé les organisateurs à raccourcir la descente de Cortina d'Ampezzo ce matin (départ abaissé sous le saut de la Toffana). Sur une course d’à peine plus d’une minute, la seule chance de gagner était de réaliser une course parfaite, sans commettre la moindre erreur. Elena Fanchini avait cette réalité bien en tête. Mettant de côté sa crainte de la mauvaise visibilité, elle a attaqué les premières courbes avec une vraie rage, faisant ensuite montre de souplesse et de précision dans la partie centrale pour se présenter avec l'élan décisif dans le Rumerlo, la partie finale de la piste . Un chef-d'œuvre !

« Hier soir j’ai regardé une vidéo de la victoire d’Isolde Kostner ici à Cortina en 2001. Je voulais découvrir son secret pour gagner cette descente. Et cela me porté chance », a déclaré Elena Fanchini. La sœur de Nadia et Sabrina a triomphé à domicile près de dix ans après son succès en Coupe du monde (en descente à  Lake Louise en décembre 2005). Elle a fêté la deuxième victoire d'une carrière minée par les blessures .  « Je suis tellement heureuse. C’est une victoire que j’ai été chercher avec le cœur, je la voulais depuis tellement longtemps. Cette victoire est très importante pour moi et toute ma famille . Aujourd'hui , Sabrina , Nadia et moi nous sommes montées ensemble sur le podium parce que, après tant de malchance, c’est tellement beau d’ y parvenir. C’est aussi une victoire pour ma mère et mon père , qui ont tant souffert pour nous. Mais nous avons toujours cru en nous et continué à travailler dur, parce que le ski est notre passion " , sourit la skieuse de 29 ans.

L’Allemande Viktoria Rebensburg a décroché un nouveau podium en descente podium en terminant troisième à Cortina . «J’ai essayé de m’améliorer en super - G et en descente ces dernières années . Mais évidemment, je viens du géant alors le but est de m'améliorer en géant. Je veux courir au plus haut niveau dans ces trois disciplines, je veux me battre pour le podium. ».

Après ses  4e et 6e rangs à Lake Louise, Laurenne Ross a réalisé une autre performance de choix, en prenant la 4ème place à Cortina.

 

- Racing

75E PODIUM POUR TINA MAZE

Heroe(s) in this news Tina MAZE

 75E PODIUM POUR TINA MAZE

En prenant la deuxième place du slalom nocturne de Flachau , Tina Maze a ajouté un nouveau podium à son incroyable palmarès, égalant Anita Wachter avec un total de 75 top  3.

Chaque course est une nouvelle opportunité pour la Slovène Tina Maze d'écrire une autre ligne dans l'histoire du ski. Elle est la seule femme à prendre part à toutes les courses sur le circuit Coupe du Monde. Et elle est en mesure de monter sur le podium dans toutes les disciplines, aussi bien en vitesse (descente , super- G ) que dans les épreuves techniques ( GS , slalom ) !

Elle l'a prouvé une fois de plus la nuit dernière. En prenant la deuxième place du slalom de Flachau , ce qui constitue son meilleur résultat en carrière à Flachau, Tina Maze a ajouté un 75e podium à son incroyable palmarès. Elle égale ainsi Anita Wachter à la 10e place des femmes ayant récolté le plus de place sur les podiums de Coupe du Monde.

«J’ai eu un bon feeling et je suis heureuse de ce que j’ai accompli, également à l’entraînement, a-t-elle confié la nuit dernière à Flachau. Je suis ravie de la façon dont nous avons préparé cette course et des entraînements que nous avons faits. J’avais de super jambes, mais surtout je me sentais bien mentalement donc j’étais assez confiante avant mon slalom ici. Ce fut très serré , à l'exception de Frida qui est sortie du lot. J’aurais pu faire encore mieux dans la deuxième manche, mais j’ai été plus sobre parce que je ne voulais pas prendre de risques. Je suis heureuse de la façon dont j’ai abordé ce slalom, c’est un beau résultat. "

Aujourd’hui, Tina Maze fait à nouveau le grand écart pour retrouver les disciplines opposées, la descente et le super - G à Cortina d'Ampezzo.

 

> Tina Maze a remporté trois courses de Coupe du monde cette saison, le slalom à Levi , une descente à  Lake Louise et le slalom géant à Åre . Et elle a ajouté quatre autres top 3 : 2ème en slalom à Flachau , 3e à Val d'Isère en super-G , 2ème à Are en slalom, 3e à Lake Louise en super-G.

> Tina Maze a remporté 26 courses de Coupe du monde au total et doit ajouter une victoire de plus pour surpasser Michaela Figini et égaler Maria Höfl - Riesch à la 11ème place du classement des femmes ayant gagné le plus de courses en Coupe du monde.

 

Newsletter

Entrez votre adresse email pour recevoir des news exclusives : évènements, résultats, vidéos ...